Et si ’ne rien faire’ était en fait la seule chose ’à faire’ ?

Vous êtes ici : Accueil | Blog | Actualité | Et si ’ne rien faire’ était en fait la seule chose ’à faire’ ?

Si ne rien faire était la seule chose à faire…

‘’Si je ne fais rien, alors ça ne s’arrangera JAMAIS !’’…
Et si cette croyance était une illusion ? Et si, au contraire, il fallait ne plus réagir mais se mettre en état de non agir pour aller vers une solution durable ?

Le monde émotionnel autrefois décrié comme subjectif et peu crédible a, aujourd’hui, toute sa place. Il nous parait logique d’aller soigner nos émotions quand elles nous crient qu’elles en ont besoin. Un divorce, un licenciement, une perte financière importante, causent un stress émotionnel qui est reconnu et pris en compte dans notre façon d’agir les uns avec les autres. Ces ‘’états d’âme’’ sont reconnus comme douloureux et attirent la bienveillance des gens à qui nous nous confions !

Qui va entrer en soi pour savoir pourquoi le feu devient rouge au moment où je peste sur quelqu’un, pourquoi ma voiture ne démarre pas, pourquoi mon patron persiste à me faire la tête ou pourquoi mes finances restent dans le rouge ?…. Dans ce genre de situations dites concrètes, nous préférons agir car, à nos yeux, l’action est le seul agissement plausible !

Encore trop peu de gens comprennent qu’il n’y a pas de différence entre une douleur émotionnelle qui nécessite que nous en prenions soin par l’écoute et la bienveillance et un souci extérieur ou pratique ! Une personne qui se mettrait en méditation pour résoudre ce genre de choses, qui lierait ses problèmes financiers à ses soucis émotionnels ou qui se mettrait à parler à sa voiture, serait sans doutes traitée de dingue ! Et pourtant ?…

Si je vous disais que :

  1. Le « hasard » n’existe pas, il n’y a que des synchronicités !
  2. Tout ce qui arrive à l’extérieur est le reflet de ce qui existe à l’intérieur (de ce que nous pensons, sentons, percevons)
  3. Quand quelque chose d’extérieur nous fait réagir, cela nous indique qu’il y a un message pour notre évolution de conscience

Ne serait-il pas indispensable, quand un souci apparait, de prendre le temps de décoder ce message ?… En d’autres termes, aller voir à l’intérieur de nous quelle partie en souffrance attire mon attention en refusant de faire démarrer cette voiture ? Quel message notre patron essaye vraiment de me faire passer ? Et qui, en moi, persiste à désirer que mes finances soient continuellement dans le rouge ?…

Au fond, apprendre à ne rien faire c’est arrêter de réagir tout de suite et, plutôt que de chercher une solution extérieure, aller voir à l’intérieur ce qui est la véritable cause de la manifestation extérieure qui nous ennuie.

Qu’en pensez-vous ?

By |2017-05-17T10:59:23+00:0028 Mar 2016 | 10:00 |Categories: Actualité|Commentaires fermés sur Et si ’ne rien faire’ était en fait la seule chose ’à faire’ ?

About the Author:

J’aide les gens à se révéler à eux-mêmes par le biais d’une pluralité de méthodes qui permettent une modification profonde du regard porté sur la vie et les enseignements qu’elle apporte...
X